jeudi 28 février 2013

CONSULTANT EN FORMATION DES AGENTS DE PRESSE

CONSULTANT POUR FORMATION DES AGENTS DE PRESSE
  1. Contexte et justification
À Duékoué, les divisions intercommunales et les tensions entre les communautés Guéré et Malinké résultent en des conflits violents qui éclatent de temps à autre ce qui contribue à l'insécurité générale dans la ville. Entre Décembre 2010 et Mars 2011, Duékoué a été l'épicentre politique aggravé par les divisions ethniques qui  approfondissent la méfiance entre les communautés.
Il existe de nombreuses causes à ses tensions :
* les Conflits latents fondés sur les inégalités territoriales et économiques enracinées dans les traditions de métayages des terres des Guéré par les migrants internes Malinké et les immigrants étrangers;
* La violence et la destruction de biens qui a eu lieu après l'élection présidentielle de 2010;
* Manque de source d'informations crédibles pour la diffusion régulière d’information qui peuvent contrer les rumeurs;
* La gestion inefficace des forces de sécurité formels et informels, et
* la persistance des rumeurs au sujet de la montée des tensions, des crises imminentes entre ces communautés à Duékoué et leur diaspora dans d'autres régions de la Côte d'Ivoire.

Une solution globale serait que les communautés Guéré et Malinké, en partenariat avec les civils et les forces de sécurité locales, développe des capacités, des relations, des structures et des protocoles qui leur permettent de gérer les divisions interethniques et des tensions non-violentes. Cette subvention permettra de progresser vers cette solution globale en renforçant la préfecture de Duékoué pour contrer les rumeurs en renforçant sa capacité à collecter, organiser et diffuser rapidement des informations crédibles à travers une variété de canaux de médias locaux.
  1. Objectif global
Former les autorités de Duékoué et des représentants locaux de la presse sur la création d’un réseau d’informations fiables et la dissémination des informations en temps utiles pour les habitants de la zone de Duékoué en période de crise ainsi qu’en temps de paix.
  1. Tâches du consultant
  1. Former  deux représentants des autorités de Duékoué et deux représentants de la Direction Générale de l’Administration Territoriale (DGAT) sur :

  • La création d’un réseau d’information pour la collecte/recherche des informations fiables;
  • L’analyse des informations réunies pour générer une image plus claire et fiable sur l’évènement.
  • La gestion des rumeurs dans les zones de conflit;       
  • La création d’un réseau d’information pour la diffusion rapide des  informations importantes utilisant par les médias locaux et les organisations de la société civile (par exemple, un comité de jeunes leaders, organisation de femmes et d'un comité des chefs traditionnels)
  • Le partage des informations sensibles, et
  • La rédaction des communiqués de presse
  • L’organisation d’une conférence de presse.
  • Comment vérifier une information;
  • Comment rédiger des communiqués de presse;
  • Le partage des informations sensibles;  et
  • Comment diffuser une information crédible par les médias locaux et les organisations de la société civile (par exemple, un comité de jeunes leaders, organisation de femmes et d'un comité des chefs traditionnels).
  1. Assister les deux représentants du des autorités de Duékoué et les représentants locaux de la presse écrite et radiodiffusée dans la région de Duékoué à:
  • Créer un réseau d’information pour la collecter/recherche des informations fiables;
  • Analyser les informations réunies pour générer une image plus claire et fiable sur l’évènement.
  • Créer un réseau d’information pour la diffusion rapide des  informations importantes utilisant par les médias locaux et les organisations de la société civile (par exemple, un comité de jeunes leaders, organisation de femmes et d'un comité des chefs traditionnels)
  • Appliquer les acquis de la formation théorique sur le terrain à Duékoue.
  • Faciliter une discussion avec la radio locale et la presse écrite sur le partage d’information et la diffusion rapide dans les situations de crise et en temps hors de crise ;
  • Créer un protocole de collaboration entre les représentants des autorités de Duékoué et les représentants de la presse écrite de la région de Duékoué.
  • Animer/faciliter une réunion  pour la signature de ce protocole.
  • Produire un guide pratique au bénéfice des participants à la fin des formations en conformité avec l’objectif général.
  • Rencontrer tous les représentants de la presse, sous la supervision et le contrôle du préfet d'établir une liste de contacts des journalistes et aussi discuter des modalités de collaboration avec les journalistes.
  • Veiller à ce que les attachés de presse tiennent au moins une conférence de presse sur une question importante pour la communauté au cours de la troisième journee de formation dans la ville.
  • Habiliter les attachés de presse pour démontrer leur efficacité dans l'utilisation de l'ordinateur, l'imprimante et l'Internet pour faire des kits de presse et d'information à la disposition des responsables de presse et local.
  • Former les attachés de presse sur la façon de rendre compte ensemble et de partager des informations justes. Pour se faire, une session avec les journalistes communautaires et les clubs d'écoute dans sera organisée.
  1. Durée proposée de la consultance 
8-12 jours
  1. Livrables :

  • Le/la consultant (e) produira un guide de formation qui sera distribué aux participants de la formation;
  • Le/la consultant (e) fournira aux participants les compétences de base indispensables pour la conception et lancement des communiqués de presse et l’organisation d’une conférence de presse ;
  • Le/la consultant (e) accompagnera les autorités dans la création deux réseaux – Un réseau de collecte d’information et Un réseau de collecte diffusion d’informations ;
  • Le/la consultant (e) accompagnera les autorités dans la rédaction d’un protocole de collaboration avec la presse locale ;
  • Le/la consultant (e) accompagnera les autorités dans l’organisation d’une conférence de presse sur un fait d’actualité pendant la période du contrat.
  • Le/la consultant (e) soumettra un rapport de mission de formation en format Word au plus tard une semaine à compter de la fin de la formation en version électronique et en imprimé.
  1. Profil du consultant: 

CITI recherche :
  • Une personne qui a une expérience démontrée dans la formation des autorités dans la communication publique;
  • Une personne expérimentée dans la formation de la presse écrite et radiodiffusée sur le traitement et diffusion des informations en zone sensible ;
  • Une personne qui est capable d’organiser une formation dans la langue française ;
  • De préférence, une personne qui a une longue expérience avec la presse en Côte d'Ivoire
  1. Les offres doivent inclure un CV avec trois références, une lettre motivée, et les modules proposées.
Le programme Cote d’Ivoire Transition Initiative (CITI), un projet d’USAID/OTI exécuté par AECOM a ouvert ses portes en Côte d’Ivoire fin 2011.Son objectif est de renforcer la confiance dans le processus de normalisation en Côte d'Ivoire en appuyant les initiatives communautaires effectives et un processus de gouvernance amélioré.

Les candidatures doivent parvenir a l’adresse suivante : < consultant@aecomciti.com> au plus tard le lundi 04 Mars 2013 à 18h.

Seuls les candidats retenus seront contactés pour la suite de la procédure.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Google+ Badge