vendredi 7 décembre 2012

CONSULTANT EXPERT EN ENTREPRENARIAT COMMUNAUTAIRE

Termes de Référence
Consultant  expert en entreprenariat  communautaire à Ayamé en Côte d’Ivoire
A.      Contexte et justification
Ayamé,  située dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, est une ville dont les ressources très limitées l’ont rendue vulnérable aux influences de tierces externes.  Pendant la crise post-électorale, Ayamé a accueilli de nombreux groupes fuyant le conflit à Abidjan dont des jeunes diplômés ou sans emploi originaires de la localité. Le séjour prolongé de certains d’entre eux a suscité progressivement une volonté manifeste de s’y établir et de s’insérer dans un secteur d’activité.
Malheureusement, depuis quelques décennies déjà, la politique de retour des jeunes à la terre prônée par les gouvernements successifs s’est heurtée à l’absence de terres disponibles parce que celles-ci ont été soit cédées à des tiers ou soit occupées par des cultures pérennes. Le seul secteur resté quasi libre du fait d’un concours de circonstance était celui du secteur de la pêche traditionnelle du fait de l’application d’une décision d’expulsion des pêcheurs bozos.
Les opportunités en termes d’emploi jeunes surtout à Ayamé se sont donc focalisées sur ce secteur sans aucune initiative réelle de la part des autorités locales de promouvoir d’autres activités novatrices en la matière. La récente crise entre pêcheurs bozos et autochtones en majorité des jeunes a mis a nue les faiblesses de cette politique et la nécessité d’aborder la question de l’emploi des jeunes d’Ayamé et des villages et campements environnants sous un angle plus ouvert pour répondre aux nombreuses attentes.
Il s’agit de la part des autorités municipales, législatives et des acteurs impliqués de scruter avec minutie toutes les potentialités d’emplois que pourrait générer la localité du point de vue de sa situation géographique et également de l’interdépendance qui pourrait résulter entre l’ensemble des secteurs d’activités identifiées. Ainsi, dans une vision de synergie, ces potentialités devront être appréhendées en termes d’appui effectif à l’entreprenariat des jeunes dans leurs diversités pour réduire les frustrations de plus en plus perceptibles dans la commune et ses alentours.
A l’analyse de ce problème, les principales causes résident dans l’incapacité de certains  acteurs, surtout les jeunes, à entrevoir d’autres opportunités en dehors de l’activité de pêche et aussi de l’absence d’un soutien formel des autorités municipales surtout à la promotion d’autres secteurs d’activités novatrices.
A  l’initiative des communautés elles-mêmes,  des discussions ouvertes vont être engagées au sein de la commission sur l’entreprenariat dans le cadre de la table ronde d’Ayamé pour réfléchir sur les possibilités de promouvoir et de soutenir un entreprenariat pour les jeunes  en dehors du secteur de la pêche à Ayamé.
En vue d’enrichir ces discussions avec des expériences extérieures, le recrutement d’un consultant expert en la matière est nécessaire pour effectuer des études sur l’identité des questions techniques et sociales liées à l’entreprenariat surtout jeunes à Ayamé pour alimenter les discussions au sein de la commission sur l’entreprenariat dans le cadre de la table ronde.
B.      Objectif  global
Aider les autorités de la commune d’Ayamé et ses habitants à identifier les obstacles à la promotion   de l’entreprenariat  des jeunes et formuler des recommandations pour des solutions tangibles.
C.      Tâches et livrables du consultant
1. Effectuer une étude des potentialités de la commune et sous-préfecture d’Ayamé en matière de promotion de l’entreprenariat des jeunes.
2. Présenter aux membres de la Commission sur l’entreprenariat les résultats de l’étude,
3. Partager avec la Commission sur l’entreprenariat des expériences d’autres communautés dans des circonstances similaires relatives à la promotion de secteurs d’activités diversifiées pour l’insertion des jeunes.
4. Participer aux discussions au sein de la Commission sur l’entreprenariat et aider les membres à Identifier les possibilités réelles et développer des stratégies pour une promotion pacifique et durable de l’entreprenariat  des jeunes d’Ayamé en vue d’aboutir à l’élaboration d’un plan d’action favorables à la promotion de l’entreprenariat à Ayamé.
5. Remise du rapport de synthèse en français de l’étude menée sur le terrain, des recommandations concrètes sur la promotion durable  et pacifique de l’entreprenariat des jeunes à Ayamé et des propositions de secteurs d’activités  sous  forme électronique en format Microsoft Word, recto-verso, au plus tard deux (2) jours avant le lancement des travaux de la Commission sur l’entreprenariat  des jeunes.
6. Rapport de mission en français avec une version exécutive en anglais transmis à CITI après la clôture des travaux de la commission sur l’entreprenariat en version électronique et en imprimé (recto-verso).
D.      Profil des  candidats
Les candidats doivent posséder les qualifications suivantes :
• Etre diplômé en économie, sciences sociales ou autre domaine pertinent lié au domaine de la promotion de l’entreprenariat ou des emplois jeunes
• Etre un expert des questions liées à l’entreprenariat ou des emplois jeunes
• Expérience dans la conduite d’études liées à la promotion de l’entreprenariat ou des emplois jeunes en milieu urbain et semi-urbain
• Au moins deux ans d’expérience avérée dans la participation à des discussions ouvertes entre communautés de jeunes sur des questions d’opportunités d’emploi  et surtout dans la gestion participative et l’élaboration de plans d’action communautaires ;
• Capacité à s’exprimer et à conduire une étude de terrain et des discussions en français ;
• Doit avoir au moins trois références qui démontrent une expérience de travail dans le domaine de l’entreprenariat communautaire et surtout jeunes
• Une expérience préalable dans des projets jeunes en Côte d’Ivoire serait un atout
E.       Déroulement
• La consultation se déroulera sur 10 jours à  Ayamé dont 5 jours pour effectuer des études concernant l’analyse des  possibilités effectives  liées  au  problème identifié pour servir de sources d’informations pendant les travaux des commissions et 5 jours de table ronde.
F. CANDIDATURE
Les offres doivent inclure un CV avec trois reférences, une ébauche de plan de travail en rapport avec l’objectif global sus mentionné, les honoraires proposés et la disponibilité.
Les candidatures devront être envoyées au plus tard le jeudi 13 décembre 2012 à 18 heures à l’adresse suivante : abidjan@aecomciti.com
L’objet de votre email dit être seulement << consultant entreprenariat communautaire >>
Seuls les candidats retenus seront contactés pour la suite de la procédure!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Google+ Badge