vendredi 21 décembre 2012

Facilitateur d’ateliers sur la déclaration des naissances a l’etat civil de Bouake

TERMES DE REFERENCE D’UN FACILITATEUR D’ATELIER SUR LES DECLARATIONS DES NAISSANCES A L’ETAT CIVIL DE BOUAKE
A. Contexte et justification
Dans le cadre du Programme Côte d’Ivoire Transition Initiative (CITI) de l’USAID / OTI, exécuté par AECOM, la Préfecture de Bouaké bénéficie d’une subvention en nature consacrée à soutenir la déclaration des naissances dans le contexte du rétablissement de la confiance publique. La subvention en nature couvre l’organisation de consultations sur la situation de la déclaration des naissances à l’état civil à Bouaké.
Les ateliers prévus dans le cadre de la mise en œuvre de la subvention, réuniront les autorités civiles, militaires, politiques et judiciaires, les responsables des services d’état civil (Mairie et Sous-Préfecture), les chefs traditionnels et leaders communautaires, les responsables de DREN, d’IEP, de la DDS, les représentants des OSC et ONG et toutes autres personnes ressources autour de la question de la déclaration des naissances à l’état civil.
-          Le premier atelier vise à révéler au cours d’un diagnostic participatif impliquant les acteurs cités, les difficultés liées à la déclaration des naissances à l’état civil à Bouaké.
-          Le second atelier est consacré à la recherche de solution concertées visant l’amélioration de la situation de la déclaration des naissances à l’état civil Bouaké suivi de la mise en place d’un comité de suivi.
Pour assurer un meilleur encadrement des sessions d’ateliers couvertes par la subvention, AECOM sollicite par le présent appel à candidature, les compétences et services d’un Facilitateur d’atelier (homme ou femme) chargé (e) d’assurer l’organisation des ateliers sur la situation de la déclaration des naissances à l’état civil à Bouaké.
B. Objectif principal
Recruter un (1) Facilitateur (homme / femme) chargé (e) de soutenir la conduite et l’encadrement de deux (2) ateliers prévus à Bouaké. Ces ateliers sont consacrés à : (1) l’identification et à l’analyse des problèmes liés à l’enregistrement des naissances à l’état civil ; (2) la formulation de solutions visant à améliorer de la situation de la déclaration des naissances à l’état civil à Bouaké.
C. Tâches du Consultant
-          Travailler avec la Préfecture de Bouaké et en étroite collaboration avec le Consultant – Spécialiste des questions d’état civil, pour assurer une bonne organisation et gestion des sessions d’ateliers ;
-          Proposer avec un cadre de travail et maintenir un environnement favorables à des discussions utiles, apaisées et hautement constructives ;
-          Assurer l’orientation des participants et les informer des conditions techniques et matérielles d’organisation des ateliers couverts par la subvention ;
-          Recueillir en début d’atelier les attentes des participants et administrer un questionnaire d’évaluation à la fin des sessions d’atelier pour mesurer le niveau d’atteinte des résultats et de satisfaction des participants ;
-          Coordonner l’introduction des intervenants et la distribution des temps de parole aux participants ;
-          Coordonner la réalisation du diagnostic sur la situation de l’enregistrement des naissances à Bouaké ;
-          Participer en étroite collaboration avec le Consultant, à l’organisation et à la supervision des sessions en plénière comme en commission suivi de la préparation des synthèses et rapports d’atelier.
D. Produit
Un rapport de chaque atelier en version électronique et imprimée retraçant : (1) le cadre, les objectifs et les résultats attendus de l’atelier ; (2) la qualité des participants, le déroulement, les termes et sujets abordés par les participants ; (3) l’ambiance générale et les dynamiques sociales ; les problèmes liés à la déclaration des naissances à l’état civil ainsi que leurs conséquences ; (4) les obstacles et difficultés rencontrés, les conclusions et recommandations.
E. Profil du consultant
-          Titulaire d’un diplôme universitaire en droit, en sciences sociales ou équivalent ;
-          Expérience de cinq (5 ans) années en matière d’administration publique et d’actes d’état civil ;
-          Connaissance parfaite du cadre institutionnel et réglementaire de l’état civil en Côte d’Ivoire ;
-          Bonne connaissance et pratique des concepts démographiques et statistiques liés à l’état civil ;
-          Connaissance des problèmes liés à la déclaration et à l’enregistrement des naissances à l’état civil ;
-          Bonne maîtrise des techniques de communication et d’animation communautaire ;
-          Bonne maîtrise du français avec une connaissance des langues locales (Baoulé, Malinké) ;
-          Bonne disposition d’écoute, de négociation et de conciliation ; Connaissance de la dynamique des groupes ;
-          Connaissance de l’environnement social, administratif et politique de la ville de Bouaké ;
-          Esprit de synthèse et bonne capacité d’analyse et de rédaction.
F. Déroulement
La subvention couvre la tenue de deux (2) ateliers étendus chacun sur trois (3) de jours à intervalle de deux (2) semaines environ. Pour chaque atelier, le Facilitateur bénéficiera de deux (2) jours de voyage en aller (1 jour) et retour (1 jour). Un (1) jour sera consacré à une séance d’imprégnation (briefing) avant la tenue de chaque atelier. Le Facilitateur est tenu de produire avec le Consultant Spécialiste des questions d’état civil, un rapport conjoint à soumettre deux (2) jours après la tenue de chaque atelier.
G. Calendrier
Le premier atelier est prévu dans la période du 04 au 08 février 2013 ; le deuxième atelier du 25 février au 01 mars 2013 à Bouaké.
N
DESCRIPTION
ATELIER I
ATELIER II
TOTAL JOURS
1
Jour de voyage aller
1
1
2
2
Jour de briefing
1
1
2
3
Jour d’atelier
3
3
6
4
Jour de rapport
2
2
4
5
Jour voyage retour
1
1
2
TOTAL JOURS
8
8
16

H. Candidature et delai de soumission
Le dossier de candidature au poste de Facilitateur d’atelier sur la déclaration des naissances à l’état civil devra comprendre une lettre de motivation et un CV contenant trois (3) références. Les dossiers de candidature sont recevables dans la période du 19 décembre 2012 au 03 janvier 2013 à l’adresse mail suivante : bouake@aecomciti.com. L’objet de votre email doit etre seulement <>. Les candidatures féminines sont vivement encouragées et recommandées.

1 commentaire:

  1. je vous remercie pour l'article ;vraiment c'est trés intéressant et ça nous donne de plus dans la vie professionnels .j'attend d'autre article dans le même niveau bonne chance.

    RépondreSupprimer

Google+ Badge